Dans la petite ville de Greenvale, les habitants ne se seraient jamais douté qu’il serait le point de départ d’une aventure hors du commun. Il y a maintenant près de deux mois que les terres qui entoure la ville se font piller de façon régulière et les gardes de la ville sont impuissant à protéger les habitants qui reste en dehors des murs d’enceinte. Il y a maintenant un couvre-feu à tous les soirs pour permmettre au gens de se réfugier dans la ville. Le maire à demandé au chef de la garde de monté une expédition. La ville est protégé par des gardes qui sont affiliés au temple de Tymora. Le commandant de la garde, Sir Gilbert Furion, prépare l’expédition avec tous ces meilleurs atout en incluant le mage personnel du maire, Eltora Darrowshire. L’expédition comptant 25 personnes incluant le commandant et le mage, parti pour découvrir la source du pillage. Tous les indices trouvés menèrent vers une propriété présumément abandonné depuis plusieurs decennie. Mais dès leur arrivé, il furent pris d’assaut par une armée de mort-vivants. Avec le support de leur dieu les paladins de Tymora réussirent à pénétrer le manoir et a découvrir la source des mort-vivant. Il se nomma comme étant le nouveau propriétaire et qu’il n’aimait pas être dérangé avant de décimé le groupe de combattant. Malgré ses efforts le commandant ne pouvait rien contre le personnage nommé Archibald. Juste avant que celui-ci puisse détruire les derniers survivant le mage utilisa un sort de téléportation pour ramener le commandant, son aide de camp et lui-même au temple de Tymora. Depuis ce jour, les gardes de la ville sont en nombre réduit et ne peuvent se permettre de retourner tant et aussi longtemps que l’on ne trouve pas un moyen d’éliminer Archibald. La prochaine saisons des cultures approche et si le problème persiste, il n’y aura pas assez de nourriture pour tout le monde. Un prêtre reçu un message de son dieu lui montrant des endroits et des personnages qui pourront aider la ville et convaint le commandant d’essayer de trouver ces personnes. Il n’y pas d’autre solution que de s’en remettre à la volonté des dieux.

God's Game